Dans une mise en scène parfaite, à travers la mémoire du temps, Pazanis nous raconte tout simplement et avec une écriture picturale superbe l’Homme et sa destinée.
Le Progrès


L’inédit baigne toujours la palette de Pazanis. Fantaisie. Humour. Audace du visionnaire qui ne dédaigne pas le mélange des genres pour évoquer le caractère insolite d’une situation ou l’ambiguïté de l’être.
L’Echo Drôme Ardèche


On note particulièrement combien le regard de Pazanis illumine le quotidien par le jeu de la lumière intérieure et porte le spectateur vers l’infini.
Monseigneur Sandri - Vatican


Car au delà de la représentation minutieuse des choses, du tour de force technique qui laisse bouche-bée, il faut lire dans les toiles de Pazanis l’onirisme des rapprochements surréalistes, l’envie de s’appliquer dans la dérision.
J.P Gris


De la malice, de la fantaisie, de la sensualité et beaucoup d’imagination caractérisent l’esprit de Pazanis. Cet artiste est un magicien, un chef d’orchestre qui possède une baguette qu’i ne confie au spectateur que le temps de ses expositions.
Var Matin


Du coup, les pendules omniprésentes marquent le défilement d’un temps curieusement intemporel tandis que les vieux livres ouvrent leurs pages craquelées au battement des ailes des oiseaux auguraux.
Lyon Matin


Le temps, le cosmos, les testes graves sur la pénitence disent en fait la vanité et la viduité du monde :la peinture de Pazanis verse dans le métaphysique..celle-ci ne se résume-t-elle pas dans ces êtres de toutes époques fixant la pendule qui n’en finit pas de décompter, en lévitation dans un univers cosmique ? L’inattendu,le « décalé »,voire l’incongru s’invitent à la fête de l’esprit.
D. Grandidier - Musée Pierre Noël


Ce mélange d’esthétique et d’ironie, qu’un style minutieux, lisse,spectaculaire retient entre la virtuosité et l’illusion, c’est la manière de Cadiou, Gilou, Pazanis, Yvel, Poirier pour ne citer que quelques-uns des exposants du Grand-Palais. Dans une société où l’image a égarée sa magie, ces artistes nous plongent dans cette nécessaire cure de balnéothérapie. Là où le monde est métamorphosé par le plus petit, le plus méticuleux des détails. Là où l’impossible devient possible. De biais.
J.M.T Le Figaro


Pazanis a grandi en parfaite symbiose entre art pictural et air musical. Un environnement de luminosités et de sonorités qui confèrent à l’un et à l’autre une autre dimension. Sa démarche est celle d’un scénariste qui jette les premiers mots d’une trame que chacun complète à sa guise.
Dernières nouvelles d’Alsace


Et pour que l’illusion soit complète, l’impeccable technique du peintre sait faire oublier la technique. Alors la représentation devient plus vraie que l’apparente réalité des choses. Illusion,toujours.Grâce soit rendue à Pazanis pour cette errance dans l’imaginaire poétique, pour ces rares moments d’exquise illusion qu’est la Peinture.
Michel Castagnier


Pazanis met en scène l’Homme et nous met en boîte ;mais on accepte de prendre avec lui la distance nécessaire. Il sait bien flatter notre imagination pour mieux nous convaincre qu’après tout, tout n’est qu’illusion.
Le Progrès - Ain

 

Pazanis est gourmand, gourmand de la vie et ce qui la rend agréable : les festins, de table, sensuels, de bons mots. Magicien, il fait surgir une sirène d’une coquille d’escargot, donne une poitrine opulente à une féline créature et accorde seulement à sa bien-aimée un très séduisant visage à trois faces.
PierreVeyrinc


On a l’impression que dans un apparent désordre pictural, tout est méthodiquement classé, répertorié, analysé ; mais rien n’est prémédité. Le rêve est primordial.
D.N.A


Malgré son obsession du temps, Pazanis fige avec bonheur des scènes de la vie de jamais. Chacune de ses œuvres a une signification cachée, des interprétations laissées libres à l’œil. Mais une chose est sûre : toute ses œuvres, même les plus dures, sont suaves, sensuelles, belles et douces au regard. Difficile de ne pas les aimer !
Le Progrès - Lyon


Entre déraison et dérision, Pazanis oscille de l’humour caustique à l’imaginaire poétique. Illusionniste et magicien, ce maître du trompe-l’œil, dans une descente vertigineuse au plus profond de nous-mêmes, nous révèle, d’un jet de pinceau et au fil des œuvres, nos perversités et nos disgrâces. Cette alchimie fait alors de lui un peintre hors du commun.
Le Réveil - Cantal


L’impossible est autorisé ;déroutant et énigmatique comme les surréalistes, poète et philosophe, il remet en cause notre regard sur les choses ,qui ne sont plus à leur place. Les horloges remontent le temps. Bref, les lois qui régissent l’univers ne tournent plus rond.
Le Bien Public


Pazanis ne se contente pas de peindre :il invite à la découverte, à la contemplation. Ses œuvres se transforment alors en miroir où le spectateur se réinvente lui-même un instant.
Var Matin


Sa fabuleuse imagination et sa créativité fascinante font naître un monde de rêve, baroque, inédit et audacieux. Si Pazanis crée et invente avec autant de malice de tendresse et de sensualité, c’est pour nous proposer une échappée vers le monde de l’imaginaire, dans un univers bien à lui, où le rêve et la fiction s’harmonisent à merveille.
Alain Maire